Qui suis-je ?

A 6 ans déjà ...

Alors que je suis un petit parisien qui n'a jamais vu un cheval, j'ai une intuition : une personne dans mon entourage proche est gravement malade et je suis persuadé que seul un cheval pourra la guérir.

Quelques années plus tard elle acquiert son premier cheval et guérit. Elle confesse que ce cheval a été l'élément déterminant de sa guérison.

Enfin cavalier !

A 8 ans je découvre l'équitation à poney dans un petit club en Loire Atlantique.

2 ans plus tard, je rejoins une équipe de concours complet.

Je suis un peu peureux et nous montons à cru : je déroule chaque cross accroché à la crinière de mon poney, et pourtant il sait de lui même le tracé à prendre quelque soit le lieu du concours.

J'ai le sentiment bizarre qu'il est capable de "lire dans mes pensées"

Le temp passe ...

En 1990 j'entre en formation de monitorat. Je suis diplômé en 1992.

En 1993 : je suis l'un des premiers enseignants travailleur indépendant en France.

J'ai connu le cheval sous l'angle de la relation sensible qu'il entretient avec l'humain. Dés le début de ma carrière je m'engage dans une pédagogie qui respecte cette sensibilité.

Une intuition

Je suis enseignant depuis quelques années, et j'ai l'intuition que je dois me doter d'outils plus performants pour améliorer ma pédagogie.

Après une formation d'un an je deviens sophro-relaxologue spécialisé en Mindfulness - ou méditation en pleine conscience- que je pratique quotidiennement depuis 25 ans.


Gérant d'un club

De 1996 à 2003, je prends la gérance d'un club avec ma compagne.

L'activité se porte très bien. Pour tenir la cadence nous sollicitons beaucoup les chevaux. Cette situation ne me convient pas.

En 2003, je revends l'activité. Je ne veux plus que le cheval s'apparente à un outils de production.

Carousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel image

Un tournant à 180°

En 2004, je décide de faire un tournant à 180° en me spécialisant en équitation adaptée. Je veux que le cheval redevienne un partenaire.

Dés lors j'ai consacré mon temps à proposer des séances à visée de loisir, de compétition, éducatives voire thérapeutiques à des personnes en situation de handicap ou de fragilité.

Carousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel image

Mes mentors

Très vite je m'aperçois que les chevaux se sentent bien au contact de ces cavaliers que cela soit à pied ou en selle. Ils deviennent mes mentors.

Je commence alors un travail d'observation qui durera 15 ans afin de comprendre et modéliser ce qui se passe entre eux.

Reconnaissance fédérale

En 2008 naît à la Fédération Française d'Equitation la commission Equi-Handi. Son rôle est de développer une formation pour les enseignants d'équitation afin de les aider à accueillir dans les meilleures conditions possibles les personnes en situation de handicap.

J'intègre cette commission dés sa naissance, participe à la création des contenus de formation puis la dispense en région. Je participe également aux jurys.

Carousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel image

Voyage, voyage ...

De 2012 à 2014, je voyage pour apprendre :

La Belgique pour perfectionner ma pratique "cheval et mindfulness".

Les USA pour apprendre la méthode Horse Boy au profit des personnes présentant des Troubles du Spectre Autistique.

L'Argentine pour un échange de pratique avec mon amie Carolina Lockwood de l'association Paso a paso Equinoterapia.

Le temps de transmettre

2018, il est temps pour moi de transmettre.

Je suis invité à l'équimeeting d'Hennebont (56). Mon intervention porte sur les ressources des personnes en situation de handicap sources d'inspiration pour les enseignants d'équitation.

Dans le même temps je construis et propose des formations pour les élèves BPJEPS, les enseignants en poste et les professionnels de la médiation équine.

L'aboutissement

2020. Je fête 30 ans d'expérience et de passion autour des chevaux.

Je décide de donner une nouvelle dimension à mon activité et de revenir à mes premières intuitions d'enfant de 6 ans : le cheval qui fait du bien.

C'est aujourd'hui ce que je veux transmettre à tout un chacun : se retrouver, s'ancrer, rayonner grâce au cheval dans une relation à pied.